Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

"Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu"
Réouverture de l’église St Georges : Crécy a choisi d’unir le spirituel et le temporel !
Article mis en ligne le 23 octobre 2017
dernière modification le 27 octobre 2017

par Joël
Imprimer logo imprimer
Le Morin est une rivière de nature calme et paisible. Pourtant les eaux sont subitement monté jusqu’à recouvrir les rues et la place du marché de la Venise Briarde, dans la nuit de ce funeste mercredi à jeudi. Tous les commerçants ont fermé leur boutique inondée et de nombreux créçois se sont retrouvés entre 20 et 60 cm d’eau dans leur rez-de-chaussée. Les pompiers, gendarmes, ambulanciers et la municipalité ont été exemplaires pour venir en aide aux sinistrés. Puis, la décrue s’est amorcée et de nombreuses personnes se sont portées volontaires, pour secourir les victimes ou pour les aider à nettoyer leur sous-sol submergé, leur cuisine boueuse, etc. Dans le même temps, l’église Saint-Georges subissait d’importants dégâts. De nombreux paroissiens, beaucoup de bénévoles et les services techniques de la ville, se sont également mobilisés, munis d’éponges, de chiffons, de balais, de sacs poubelles et de beaucoup d’énergie. Quelle désolation à Crécy en cette première semaine de juin 2016 ! Le 10 juin 2016, Thierry Briane, coordinateur de l’Equipe d’Animation Pastorale, écrivait ceci : « Dans le cadre de nos assurances, l’expert est déjà passé pour Saint-Georges, les salles paroissiales et le presbytère. Cela concerne l’église surtout pour les chaises, les bancs, certains mobiliers et l’orgue qui devra être remplacée. L’étude est en cours (devis) […]Il est donc fortement probable que nous ne puissions pas ré-utiliser saint Georges avant longtemps. »
Depuis ces terribles évènements qu’aucun créçois n’a oublié, un an et demi après, de l’eau est passée sous les ponts … Hier, dimanche 22 octobre, jour de la bénédiction à l’occasion de la ré-ouverture de l’église paroissiale, la municipalité avait choisi de baptiser la place de l’église, place Jean Panhard, en hommage au célèbre industriel créçois, conseiller municipal, président fondateur de l’Association des Musées Automobiles de France (AMAF) entre autres et fidèle paroissien.
C’est donc en présence de l’évêque de Seine-et-Marne, du sénateur, du vicaire général, des conseillers municipaux, du curé de pôle, des membres de l’Equipe d’Animation Paroissiale et de toute la paroisse réunie, de la famille et amis de Jean Panhard, des gendarmes, des artisans locaux, des commerçants, des habitants des communes environnantes et du père Aimé qu’ont été célébrés dans une joie indescriptible ces 2 évènements marquants pour Crécy : la bénédiction de l’église St Georges et l’inauguration de la Place Jean Panhard.
Jean Panhard aimait à dire qu’il se portait "anormalement bien !" Il a vécu jusqu’à l’âge de 101 ans.

Mot de remerciement de Thierry Briane, lu à la fin de la messe

Merci Mgr Nahmias, M. le Vicaire Général, M. le Curé du Pôle, mesdames messieurs les élus, M. le Sénateur, M. le Maire et son équipe municipale, paroissiens et paroissiennes, de votre venue et votre présence pour cette 1ère célébration après presqu’un an et demi de fermeture de l’église Saint Georges. Nous tous sommes dans la joie de pouvoir nous réunir en assemblée de fidèles pour vivre notre foi dans cette église, cœur de la vie paroissiale du secteur. L’eau est un élément liturgique fondamental du culte catholique, mais nous avons eu de l’eau ici même fin mai 2016 plus que nous ne voulions. Merci à tous ceux qui ont œuvré pour effacer toutes les traces du sinistre (la liste serait longue pour remercier chacun et chacune) ; plus qu’un simple nettoyage c’est une véritable rénovation qui a été réalisée. Que notre cœur et notre esprit puissent continuer aussi à se rénover toujours à l’image de l’édifice.

Je terminerai mon propos par le constat suivant : que cette date du 22 octobre pour la réouverture de l’église est bien opportune ! Car dans 4 jours, ce jeudi 26 octobre, ce sont les 15 ans de sacerdoce de notre cher Père Aimé. Il aurait été vraiment dommage que le Père Aimé ne puisse célébrer la messe dans l’église si proche de son lieu habituel d’habitation pour le passage de ses 15 ans de ministère.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8